La sectorisation en psychiatrie

En France, la psychiatrie est organisée en secteurs. Cela veut dire que chaque secteur géographique correspond à un secteur hospitalier.

Selon votre lieu de domicile, vous serez donc orienté sur un service en particulier.

Vous bénéficierez également d’un CMP (Centre Médico Psychologique) et éventuellement d’un CATTP (Centre d’Accueil Thérapeutique à Temps Partiel) et/ou d’un hôpital de jour.

Les modes d’hospitalisation

La loi prévoit 3 modes d’hospitalisation :

1) L’Hospitalisation libre (HL).

C’est le mode d’hospitalisation ordinaire. Cela signifie que vous êtes d’accord pour être hospitalisé ou que vous en avez fait la demande vous-même.

2) L’Hospitalisation à la demande d’un tiers (HDT).

Dans l’HDT, l’hospitalisation est demandé par une personne de l’entourage, souvent la famille. Cela arrive quand le malade est trop mal pour se rendre compte qu’il a besoin de soins. Deux certificats médicaux sont nécessaires. Le malade en HDT est hospitalisé contre son gré. C’est le médecin qui décide de la sortie. La personne qui a demandé l’HDT peut aussi demander sa levée.

3) L’Hospitalisation d’office (HO).

L’HO est une mesure de sécurité, décidée par le préfet, quand le malade présente un danger pour lui-même ou pour les autres. Là aussi, le patient est hospitalisé contre son gré. C’est là aussi le médecin qui décide de la sortie. HDT et HO sont des modes d’hospitalisation dits « sous contrainte ».

Les hospitalisations sous contrainte sont régies par une loi (loi n°90-527 du 27 juin 1990)qui empêche que les personnes soient hospitalisées de façon arbitraire.

Etre hospitalisé sous contrainte limite les droits du patient mais n’autorise pas l’hôpital à faire n’importe quoi. Si vous êtes un jour hospitalisé sous ce mode, vous devez être informé de vos droits et vous recevrez un courrier en recommandé qui vous expliquera la procédure à suivre si vous voulez contester votre hospitalisation.

Une commission indépendante (la CDHP : commission départementale des hospitalisations psychiatriques) veille au bon respect des lois.

Les structures extra-hospitalières

Différentes structures existent, qui permettent de recevoir des soins sans avoir recours à une hospitalisation, ou de poursuivre un suivi après une hospitalisation.

Ces structures dépendent d’un centre hospitalier, vous pouvez donc y rencontrer gratuitement des psychologues et des psychiatres. Comme les services hospitaliers, elles sont sectorisées.

Les CMP (centres médico psychologiques), sont des structures qui accueillent les personnes souffrant de troubles psychiques (et leurs familles) pour des consultations auprès de psychiatres et de psychologues, le plus souvent en binôme avec des infirmiers.

Les CATTP (centres d’accueil thérapeutique à temps partiel) proposent des ateliers thérapeutiques et diverses activités encadrées par des infirmiers et des psychologues.

Les hôpitaux de jour sont des structures qui permettent un accueil à la journée, ce qui offre une bonne alternative à l’hospitalisation, quand la crise est modérée. Les personnes bénéficient de soins tout en pouvant rentrer chez elles le soir.

Ces structures proposent aussi désormais souvent des programmes de réhabilitation psycho-sociale.

A noter :

La plupart des structures extra-hospitalières sont surchargées et manquent cruellement de moyens. Il est probable qu’il vous faudra attendre plusieurs semaines pour obtenir un rendez-vous. Ne vous découragez pas.

By |2018-12-28T16:02:34+00:00décembre 24th, 2018|